Metteur en scène
  • 2019
    —20
    « Le maître et Marguerite »de Mikhaïl Boulgakov
    comédien, mis en scène par Igor Mendjisky
  • 2018
    —19
    « Fracassés » de Kate Tempest
    metteur en scène
  • 2017
    « À deux heures du matin » de Falk Richter
    metteur en scène
  • 2017
    « L'abbatage rituel de Gorge Mastromas » de Dennis Kelly
    metteur en scène
  • 2017
    « Journal d'une apparition » de Robert Desnos
    metteur en scène

Gabriel Dufay est un comédien, metteur en scène et auteur.

Après des études littéraires (hypokhâgne et khâgne au Lycée Fénelon), il poursuit des études de théâtre à l'ESAD (École supérieure d’art dramatique de la Ville de Paris), puis au CNSAD (Conservatoire National Supérieur  d'Art Dramatique). En 2008, il crée la Compagnie Incandescence, en vue de défendre un théâtre exigeant, en prise avec la société et constitué d’écritures nouvelles et poétiques qui toutes mettent en jeu les codes de l’écriture dramatique.

En tant que comédien, il joue sous la direction de Jean-Paul Wenzel, Wajdi Mouawad, Emmanuel Bourdieu, Denis Podalydès, Othello Vilgard, Pauline Masson, Célie Pauthe, Alain Françon, Igor Mendjisky, Baptiste Guiton… 

Il participe régulièrement à des lectures publiques et dirige des stages au Théâtre de Carouge, au CNSAD ou à l'École des Teintureries. Il travaille également pour la radio (France Culture, France Inter), la télévision ou le cinéma – notamment dans « Vous n’avez encore rien vu réalisé » par Alain Resnais. Il a incarné Louis XVI dans « Louis XVI – L’homme qui ne voulait pas être roi », réalisé par Thierry Binisti. Il a joué récemment dans « Le Maitre et Marguerite » de Mikhaïl Boulgakov, mis en scène par Igor Mendjisky, et s’apprête à jouer dans « Dunsinane » de David Greig mis en scène par Baptiste Guiton. En tant que metteur en scène, il a créé au CNSAD « Simplement compliqué » de Thomas Bernhard, « Le Silence / Le Mensonge » de Nathalie Sarraute en 2006. Puis au Théâtre Vidy-Lausanne, « Push Up » de Roland Schimmelpfennig en 2009 (tournée 2009-10), à L’apostrophe (Cergy-Pontoise) « Ylajali » de Jon Fosse en 2013 (tournée 2013-14), au Théâtre National de Chaillot, « Journal d’une apparition », d’après Robert Desnos en 2015 (tournée 2016-17 au Festival d’Avignon), au Théâtre de Vevey « À deux heures du matin » de Falk Richter en 2017 (tournée en Suisse 2017), et enfin, à la Maison des Arts de Créteil et à la Villette en 2018, « Fracassés » de Kate Tempest, qu'il traduit pour l'Arche Éditeur (tournée en 2019). Il est également l’auteur d’entretiens avec Denis Podalydès et Michel Bouquet, ainsi que de Hors jeu (Les Belles Lettres/Archimbaud, 2014).