Feydeau, la mécanique du rire

20.09.2021 – 15.10.2021

Georges Feydeau écrit en entomologiste des facéties humaines. Contemporain d’Ibsen et Tchekhov, il nous livre un théâtre sans limites, à la frontière de l’absurde et du surréalisme.

Pour les jeunes acteur.rice.s, il s’agit avant tout de se confronter à l’exigence d’une écriture qui bannit tout écart ou digression. C’est par un travail de précision et de musicalité presque horlogères que chaque étudiant.e trouve l’accès à un imaginaire singulier et propre à l’auteur.
Le paradoxe est donc central dans cette approche où la liberté de jeu passe par l’exécution rigoureuse d’une partition et où l’émergence de personnages inattendus tient aux situations extrêmes proposées par un maître du vaudeville.
Ce travail d’intériorité, de compréhension et d’implication totale dans une langue ciselée peut alors faire naître une vitalité hors du commun et l’explosion libératrice du rire.

Objectifs
  • Le parcours d’un personnage
  • L’écriture comme axe de jeu
  • La préparation et la mise en condition de l’acteur.rice
  • La construction du travail
  • L’autonomie dans un projet collectif
Textes travaillés
  • «Léonie est en avance»
  • «On purge bébé»
  • «Mais n’te promène donc pas toute nue»
  • «Feu la mère de Madame»