Électre de Sophocle dans la traduction d’Antoine Vitez

En choisissant de travailler sur « Électre » avec les étudiants de la Promotion 2020, Marc Paquien souhaite tout d’abord transmettre la mémoire d’un spectacle qui a marqué le monde du théâtre, celui d’Antoine Vitez au Théâtre de Chaillot.

D’autre part, il guidera les étudiants dans l’exploration d’une oeuvre fondatrice en s’appuyant sur les paroles de Jean-Pierre Vernant pour qui la tragédie grecque est l’art qui fabrique des fantômes et interroge l’homme contemporain sur la justesse de ses actes. En résonance à cette œuvre, les jeunes acteurs en formation seront amenés à s’interroger sur leur engagement et sur leur propre parcours.

Fermer