Metteur en scène et Auteur
  • 2019
    « L'amour à 15h37 »
    auteur (avec la complicité de Pierre Notte pour les textes) et metteur en scène
  • 2019
    « Mariaj en Chonsons » (Les Blond and Blond and Blond)
    metteur en scène
  • 2016
    « La Flûte enchantée » de Wolfgang Amadeus Mozart
    metteur en scène
  • 2015
    « Carmen » de Georges Bizet
    metteur en scène
  • 2013
    « Fin de série »
    auteur et metteur en scène

Elève dans l’école de Maximilien Decroux, Jean-Claude Cotillard crée d’abord des spectacles de mime solo. Il fonde ensuite la compagnie qui porte son nom avec laquelle il écrit, met en scène et joue les pièces de théâtre visuel « Les Hommes naissent tous EGO » (Théâtre Montparnasse), « Trekking » (Théâtre Le Ranelagh), « Occupe toi de moi ! » (Théâtre de l’Etoile du Nord), « La Vie en Rose » (Théâtre le Ranelagh), « Le Travail » (Théâtre du Renard). Il écrit plusieurs spectacles jeunes publics dont « Les Pieds dans la confiture » et « Le regard d’Antoine » qui ont représentés la France au festival de Lima, au Pérou.

Il adapte et met en scène « Eva Perón » de Copi (crée en 2003 au festival théâtre réel de Ekaterinbourg, Russie et suivi de nombreuses tournées), « Une très belle soirée » d’après « Fragments d’un discours amoureux » de Roland Barthes (Théâtre du Renard) « Prix des Rencontres Charles Dullin ». En 2006, il met en scène la pièce de Pierre Notte  : « Moi aussi je suis Catherine Deneuve » (Théâtre La Pépinière-Opéra) pour laquelle il reçoit le Molière du meilleur spectacle du théâtre privé et une nomination de la meilleure compagnie. Il crée ensuite « Diagnostic » d’après une nouvelle de Daniel Pennac (Théâtre Sorano à Vincennes). En 2009, il co-écrit et met en scène le spectacle des clowns « Les Cousins  : Ca va pas se faire tout seul » et il reçoit un nouveau Molière (du théâtre musical) pour le spectacle de Jean-Paul Farré « Les douze pianos d’Hercule » qu’il met en scène. En 2013, il revient au spectacle visuel avec « Fin de série » au Vingtième Théâtre à Paris. En 2015, il met en scène « Carmen » et en 2016 « La flute enchantée » pour La Fabrique Opéra Val de Loire à Orléans.

Pédagogue, il enseigne l’art dramatique et plus particulièrement le travail corporel et l’improvisation. Il anime des stages sur le mime et le burlesque en Russie, en Argentine, en Belgique, en Chine, en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Angleterre, en Turquie. En France, il enseigne au Conservatoire d’Orléans puis à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de Paris. Il est nommé directeur de cette école de 2003 à 2013, école devenue l’une des onze écoles nationales françaises en 2008. En 2014, il est invité à enseigner au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris.