Théâtre du réel et pluridisciplinarité scénique

11.01.2021 – 29.01.2021

À partir de savoir-faire développés au sein de leur compagnie le GdRA, Christophe Rulhes et Julien Cassier proposent un laboratoire théâtral pluridisciplinaire en trois axes  :

Tout d’abord, il s’agit de partir du réel et de l’enquête pour fabriquer des documents et des traces à l’attention de récits. Ces récits, élaborés par les auteur.e.s acteur.rice.s, se font en prise avec des personnes, des architectures, des objets, des paysages d’enfance. La thématique du portrait de soi et de l’autre est dévoloppée en lien avec un attachement à un paysage marquant, observant la continuité entre les êtres et les paysages.

Parallèlement, chacun.e développe une conscience du corps dans l’urgence de l’engagement physique. Le geste est pensé comme un support narratif à travers une pratique acrobatique et chorégraphique, en intégrant le sol et la chute à la présence.

En synthèse du travail, les récits et portraits sont mis en scène à travers la danse, les mots, le chant et l’acrobatie, en partant de l’ensemble des matériaux élaborés. A travers ce laboratoire réunissant tous.toutes les étudiant.e.s, il s’agit de déployer une écriture de plateau où la forme, le texte et l’espace évoluent en même temps.

Thématiques
  • L’écriture théâtrale à l’aune de l’anthropologie : qu’ont à voir ensemble les humanités scientifiques et le théâtre ?
  • L’enquête comme point de départ à l’écriture de plateau : ressorts pratiques et théoriques de la mise en scène de soi et de l’autre, pour un théâtre du réel et de la personne.
  • Un drame actuel et réel : l’anthropocène. Comment l’inviter sur les plateaux, comment faire un théâtre des humains et des non-humains ?
  • Corps de l’acteur et acrobatie : approche pluridisciplinaire du plateau.
Objectifs
  • Enquêter  : réussir à produire des matériaux scéniques par l’enquête ethnographique.
  • Composer au plateau à partir de documents pluriels issus du réel, de soi, de personnes vivantes, à partir de non-humains.
  • Appréhender l’espace et l’autre par le corps via l’acrobatie  : acquérir des techniques acrobatiques et chorégraphiques.
  • Travailler la dramaturgie  : a) celle de l’anthropocène b) celle du théâtre de la personne et du réel.
  • Travailler en équipe  : acquérir une autonomie personnelle en relation avec les membres du groupe.
Références

Théâtre du réel, théâtre participatif, enquête

  • Erwin Piscator, Le théâtre politique, Babelio, l’Arche.
  • Joëlle Zask, Participer, Essai sur les formes démocratiques de la participation, Paris, Le Bord de l'eau, 2011.
  • Thierry Lenain et Aline Wiame, Personne/Personnage, Paris, Vrin, 2011.
  • Christophe Rulhes et le GdRA, La Guerre des Natures, Les Solitaires Intempestifs, 2019.
  • Christophe Rulhes, Joëlle Zask et Julien Cassier. « Mettre en scène les langues », A contrario, vol. 26, no. 1, Lausanne, 2018, pp. 143-159.

Anthropocène

  • Alessandro Pignocchi, Petit traité d’écologie sauvage, Steinkis, 2016 et La Cosmologie du futur, Steinkis, 2017 : deux bandes dessinées très ludiques. Voir aussi La Recomposition des mondes, Seuil, « Anthropocène », 2019.
  • Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz, L’Événement Anthropocène, Seuil, 2013.
  • Bruno Latour, Face à Gaïa, La Découverte, 2015.

Photos © Anne-Laure Lechat

Fermer