Tchekhov, actes trois !

25.05.2021 – 30.06.2021

Thème  : La mélancolie du départ 

Cet atelier s’articule autour de trois pièces d’Anton Tchekhov  : « La Mouette », « Les Trois sœurs » et « La Cerisaie », et plus précisément autour des troisièmes actes de chacune d’elles dont le fil conducteur est le temps. Fin d’après-midi pour « La Mouette », pleine nuit pour « Les Trois Sœurs » et fin de matinée pour « La Cerisaie ». Chacun de ces trois mouvements raconte un achèvement mais aussi un départ, laissant supposer qu’une autre pièce pourrait commencer au quatrième acte.

Les étudiant.e.s sont amené.e.s à explorer l’endroit de l’instable, de l’entre-deux lieu, de la transition et, de manière plus intérieure ou secrète, l’espace de la mélancolie qui relie tous les personnages dans leur quête d’un absolu ou d’un rêve inatteignable. Mais également, il.elle.s endossent une position d’observateur.trice d’une petite société humaine, dont la traversée révèle les failles et les rêves brisés.

Obectifs
  • Faire surgir par l’écriture les monologues intérieurs des personnages pour en creuser les failles et les ombres
  • Saisir comment un lieu spécifique agit et trouver l’émergence d’un personnage à partir de l’espace vide
  • Décrypter le texte dans sa face visible – ce qui est dit – et invisible – ce qui n’est pas dit
  • Construire un processus permettant une autonomie et une approche personnelle
  • Utiliser le rêve pour élaborer un parcours et dépasser, par l’imagination et l’utopie, la simple notion d’interprétation
Références
  • « Utopia, Les Acteurs et leurs rêves » de Krystian Lupa
  • Correspondances et Carnets de Tchekhov
  • «Hamlet» de William Shakespeare
  • Nicolas Gogol, Mikhaïl Boulgakov
  • «Les yeux noirs, Partition inachevée pour piano mécanique» de Nikita Mikhalkov
  • Jean-Sébastien Bach, Giora Fedman et le groupe Bratsch,
  • Odilon Redon, Nicolas Miliotti, Ivan Chichkine, Grigoriy Myasoyedov