De Vos / Molière : une affinité élective

Jouer Molière demande à l’acteur une énergie très spécifique que l’on retrouve dans l’écriture exigeante de Rémi De Vos. Tant sur le plan mental que physique, l’acteur, pour servir ces auteurs, doit être précis, investi, entier, compact, dynamique, maître de son outil-corps. Sous la direction de Claudie Guillot, les étudiants aborderont les deux langues, l’une du 17ème siècle, l’autre du 20ème, pour comprendre cette familiarité qui existe entre les deux écritures et œuvrer pour que la puissance de l’une rejoigne la puissance de l’autre, dans une incarnation pleine, entière et jouissive.