Dea Loher

12.09.2022 – 23.09.2022
23.01.2023 – 10.02.2023


Dea Loher écrit des tragédies qui, si elles sont résolument contemporaines, échappent totalement au théâtre documentaire. Ses thèmes sont la violence, la dépendance, la culpabilité, la trahison et la liberté, sans oublier la quête perpétuelle de rédemption. Travaillant sur la dissonance plus que sur l’harmonie, elle fait émerger ce qui est dangereux entre les êtres humains, proposant un théâtre « sur le fil du rasoir ».

Si son langage crée les personnages, les drames qu’elle construit viennent d’une organicité obsédante, développant des espaces de jeu intenses et conflictuels. Sorte de Cassandre de la dramaturgie contemporaine, Dea Loher n'est pas moins politique qu'Euripide et Sophocle à leur époque, même si elle déploie son univers dans ce qui nous paraît quotidien, banal, invisible, se décrivant elle-même comme une « chiffonnière de la société ». Car, malgré leur violence et leur désolation, ses pièces déploient un axe comique puissant, fondé sur un amour fondamental pour l'humanité.

Pour les jeunes acteur.rice.s, il s'agit de transposer l’ensemble de la matière textuelle dans un engagement du corps afin de développer une partition physique et de langage pouvant traverser toute l'œuvre scénique et relier  - voire superposer -  les scènes les plus marquantes. L’objectif est de créer un projet d'ensemble farouche, trouvant son équilibre sur la démarche autonome et personnelle de chaque étudiant.e.

Objectifs
  • Traverser l’écriture de Dea Loher
  • S’interroger sur l’incarnation de la violence sur scène
  • Travailler une approche personnelle des abîmes des personnages
  • Développer une partition de langage et de corps couvrant le répertoire théâtral de l’autrice
  • Mettre en oeuvre et présenter un projet d’ensemble
Références

L’œuvre dramatique de Dea Loher, principalement les pièces suivantes :

  • « Adam Geist »
  • « Innocence »
  • « Tatouage »
  • « Voleurs »
  • « Le Dernier Feu »
  • « Anna et Martha » [Le secteur tertiaire]
  • « Barbe-Bleue, espoir des femmes »
  • « Un autre toit »