Si la newsletter s'affiche mal, merci de cliquer ici
Newsletter - Teintureries

MARS/AVRIL 202203.05.22

 

Printemps rime avec foisonnement… c’est aussi le cas aux Teintureries pour nos deux promotions qui, l’une s’achemine vers l’entrée dans la profession et l’autre, prépare son passage en troisième année de formation.

Avec la reprise du spectacle « Les Visages » mis en scène par Jean-Baptiste Roybon au TBB, un laboratoire d’écriture de plateau à partir d’un texte de Tchekhov avec Daria Deflorian et Antonio Tagliarini, le tournage du remake de « Before Sunrise » dirigé par Antoine Russbach et Baptiste Janon et l’atelier casting mené par Laurent Larivière et Jocelyne Desverchère, la Classe 2022 déploie ses capacités et sa flexibilité tout en renforçant sa maîtrise du théâtre et du cinéma.

Adaptation d’un roman pour la scène avec Jean-Baptiste Roybon, analyse dramaturgique d’une pièce de Marivaux avec David Tuaillon, structure et liberté du jeu dans l’improvisation avec Tiphanie Bovay-Klameth, le courage comme méthodologie et désir avec Fabrice Gorgerat, la Classe 2023 franchit des étapes décisives pour son appréhension du théâtre et de sa grande diversité.

CLASSE 2022

Les Visages (Reprise)

Jean-Baptiste Roybon

Classe 2022

 

Co-écrit par Jean-Baptiste Roybon et Véronique Doleyres, « Les Visages » a été créé à partir d’enregistrements retranscrits au plus près de paroles réelles. Travaillant sur l’immédiateté, passant d’une voix de soliste à une voix d’ensemble, les comédien.ne.s convoquent le temps du souvenir dans lequel chacun.e de nous peut projeter sa propre mémoire. Une année après sa création, ce spectacle a été de nouveau proposé au public le vendredi 18 mars 2022 au TBB.

« La Steppe »

Deflorian / Tagliarini

Classe 2022

 

Partant de la nouvelle « La Steppe » d’Anton Tchekhov, cet atelier s’articule sur les notions contradictoires de personne et de personnage, de biographie et de fiction, d’improvisation et de précision. Une question sous-jacente traverse l’ensemble de la recherche  : comment « dire » un paysage et transmettre sa dimension sensorielle ?

Remake de « Before Sunrise » de Richard Linklater

Baptiste Janon

Antoine Russbach

Classe 2022

 

Un jeune homme et une jeune femme se rencontrent dans un train, chacun.e allant vers une destination différente. Au cours d’une nuit dans une ville que ni l’un ni l’autre ne connaît, ils s’avouent peu à peu qu’ils s’aiment avant de se quitter au petit matin. Après une première session de préparation, deux semaines de tournage au plus près des conditions réelles se sont déroulées dans différents lieux de Lausanne. Le film, actuellement en phase de montage, mixage, étalonnage, compose une mosaïque de treize acteur.rice.s qui déploient une cartographie du sentiment amoureux dans ses différentes aspérités

© Teintureries 2022 – Photos Baptiste Janon et la Classe 2022

Atelier Casting

Jocelyne Desverchère

Laurent Larivière

Classe 2022

 

Concentration, efficacité et réactivité sont au centre de cet atelier axé sur le casting. S’appuyant à la fois sur des scènes de films et sur des exercices d’apprentissage de la spécificité du jeu pour le cinéma, les jeunes acteur.rice.s sont également amené.e.s à travailler présence, écoute, disponibilité, autonomie et singularité, facteurs essentiels pour un jeu intense et vivant.

CLASSE 2023

« Comme des Bêtes »

Jean-Baptiste Roybon

Classe 2023

 

Dans le roman « Comme des bêtes » de Violaine Bérot, treize personnages sont convoqués au commissariat du village pour témoigner sur un fait divers. À partir d’une adaptation réalisée par Jean-Baptiste Roybon basée sur la musicalité du texte, les étudiant.e.s appréhendent à la fois l’art du monologue et celui du chœur. Pour les jeunes acteur.rice.s,  il ne s’agit pas de composer des personnages mais au contraire de se montrer soi-même dans une forme la plus épurée.

S’amarrer à Marivaux

David Tuaillon

Classe 2023

 

Au cours de cet atelier, les étudiant.e.s se confrontent à l’acte II de « La Seconde Surprise de l’amour » de Marivaux, c’est-à-dire à une dramaturgie qui témoigne d’une expérience du mouvement permanent et incertain de la pensée. Ce décryptage actif donne aux jeunes acteur.rice.s les outils et le désir de transmettre, au plateau, les forces vives et les flux émotionnels portés par l’intelligence d’une écriture.

Faire advenir le courage

Fabrice Gorgerat

Classe 2023

 

Durant cet atelier, les étudiant.e.s s’interrogent sur le courage, d’une part, comme méthodologie et, d’autre part, comme désir à donner. Tout en appréhendant les bases d’un processus d’écriture de plateau, l’objectif est de pouvoir se pencher sur les notions d’engagement et de probité du.de la comédien.ne – et de l’artiste en général – par rapport à soi-même et à ce qui constitue sa vie.

SOFA

Tiphanie Bovay-Klameth

Classe 2023

 

A travers la vision d'une improvisation libre et joyeuse, les étudiant.e.s sont amené.e.s à déceler, dans un récit en train de se dire, ce qui peut amener du jeu et de la créativité. Leurs imaginaires sont mis à contribution pour entrer en résonance avec les thèmes et les détails évoqués par celui.celle qui raconte, dans une construction à la fois collective et individuelle.

LES TEINTURERIES SUR LES PLANCHES

 

Chady Abu-Nijmeh
– « Medusa » / Midi Théâtre / Vincent Scalbert / Nebia

Laure Aubert
– « Les Absolues » / Sophie Pasquet Racine / Maison de quartier de Chailly

Eliot Buehlmann
– « Formula 1 » / Simone Audemars / Oriental-Vevey

Jonathan Diggelmann
– « Le Conte des Contes » / Omer Porras / Théâtre de Carouge

Sébastien Ribaux
– « Les Absolues » / Sophie Pasquet Racine / Maison de quartier de Chailly

Anne-Sophie Rohr Cettou  :
– « Les Absolues » / Sophie Pasquet Racine / Maison de quartier de Chailly
– « Dix petites anarchistes »  / Julie Burnier / Théâtre du Jorat / 2.21

Amélie Vidon
– « Alice, retour aux merveilles » / The Divine Company / Alambic

TEINTURERIES