Musicien et Journaliste Culturel RP
  • 2020
    Composition et interprétation de la musique pour « Lyssa » de et par Paola Brum
  • 2019
    Interprétation de la musique de « Tango » de Slawomir Mrozek, composition de Benjamin Vicq
  • 2019
    Composition, interprétation et enregistrement de la musique et de la bande-son de « Romance proposition N°2 », « dancing in a dark desert », de et par Valérie Liengme
  • 2018
    Composition et interprétation de la musique de « Nous les aimerons », de et par Jérôme Richer
  • 2018
    Composition, interprétation et enregistrement de la musique de « Klaus Nomi Projekt » de Pierre Lepori – Livre-disque publié aux Editions HumuS

Marc Berman travaille aujourd’hui comme musicien et compositeur dans des groupes de rock ou de folklore imaginaire (Vagalatschk, Primasch, L’Angle du Chat, YÄK) et de musique expérimentale (Berger Allemand, Cachalot) ainsi que pour diverses compagnies de théâtre, notamment celles de Valérie Liengme (Cie du Coût du Lapin), de Pierre Lepori (TT3), de Jérôme Richer (Cie des Ombres), Sarah Marcuse (Cie la Fourmilière), d’Eric Devanthéry (Utopia), Gabriel Alvarez (Studio d’action théâtrale). Il a aussi composé et joué de la musique pour des spectacles de Guy Jutard, Didier Carrier, Sylvian Ferron, Paula Brum ou encore Marc Liebens.

En 2000 il a obtenu une licence de philosophie, linguistique générale et grec ancien à l’Université de Genève. En 2002, il devient journaliste culturel (diplôme CRFJ) à la Radio télévision suisse pour Espace 2. Il y assure durant quatre ans une émission hebdomadaire de philosophie, Les Temps qui courent, puis collabore entre autres aux émissions Dare-Dare et Zone Critique, en tant que critique de théâtre jusqu’en 2011.

Marc Berman est titulaire d'un certificat de fin d’études terminales de piano au Conservatoire populaire de musique de Genève; il s’est formé en autodidacte autant pour la composition que pour l’apprentissage des divers instruments qu’il joue aujourd’hui : accordéon, guitare électrique, synthétiseurs analogiques semimodulaires, électroniques diverses et MAO.

Entre 2006 et 2011, il participe à l’organisation et la programmation du Festival Akouphène (musique expérimentale et improvisée). Depuis 2011, il se consacre exclusivement à la composition de musique pour le théâtre, à la pratique de ses instruments et aux concerts en Suisse et en Europe avec ses différents orchestres.

En 2016, il crée et réalise la fiction radiophonique intitulé La Promise, sur un texte de Xavier Durringer, diffusée sur Espace 2-RTS. Depuis 2017, il donne un enseignement sur la composition de la musique de théâtre pour le Certificate of Advanced Studies (CAS) « Dramaturgie et performance du texte » à l’Université de Lausanne et à la Manufacture (Haute école des arts de la scène).

Musique

En 2003, l’accordéon, appris en autodidacte, devient son instrument principal.

2005 : il fonde Vagalatschk (grunk) et rejoint le groupe de balkancore The Raspoutine Smoked Band. Il joue également dans The Expunz Project (folklore bruitiste), Fashion Noise (pop bruitiste) et Balkanoïa (rock serbe composé par Igor Cubrilovic).

En 2009, il entre dans le groupe de tzigan art-rock Primasch and the Tzigan dreams’collector mené par Jean-Christophe Gawryziak.

En 2010, il fonde Berger Allemand (animal noise) avec Antoine Läng et Noémie Cotton. Dès 2008, il élargit le son de l’accordéon avec des effets électroniques.

En 2013, avec Benjamin Vicq et Delphine Depres, il fonde le projet de musique et vidéo expérimentales Atticq Drôïna.

Entre 2006 et 2011, il participe à l’organisation du Festival Akouphène (musique expérimentale et improvisée). Depuis 2013, il apprend la guitare électrique et ça va pas mal.

En 2014, il s’attaque à la synthèse analogique semi-modulaire.

En 2015, il fonde L’Angle du Chat (oriental-impro) avec Benjamin Vicq et Guillaume Lagger, groupe pour lequel il compose la musique.

En 2017, il fonde YÄK (Retro futuristic Sahel Sound) avec Benjamin Vicq.

Théâtre

Pour le théâtre, il compose et interprète en 2001 une partition pour Fragments/Empédocle, création théâtrale d’Eric Devanthéry au Théâtre de La Grenade.

En 2003, il crée la bande-son pour Supermarché de Biljana Srbljanovic dans une mise en scène d’Eric Devanthéry au Théâtre du Galpon.

En 2004, il compose la musique de Les Pieds de la baleine, un court-métrage de Cédric Juniet.

En 2010, avec Vagalatschk, il interprète la musique de Bruno de Franceschi pour M… L’hypocondriaque d’après Molière dans une mise en scène de Gabriel Alvarez au Théâtre du Galpon à Genève.

En 2011 au Théâtre des marionnettes de Genève, il compose et interprète la musique pour Le vilain petit mouton d’Olivier Chiacchiari dans une mise en scène de Guy Jutard. Reprise en 2015

En avril 2012, il crée et interprète la musique pour Les théâtres de Marguerite Duras dans une mise en scène de Marc Liebens au Théâtre du Grütli à Genève. Pour l’ouverture de saison 2012-2013 au Théâtre l’Alchimic à Genève, il compose et interprète la musique pour Léonce et Léna de Georg Büchner dans une mise en scène d’Eric Devanthéry.

En janvier 2013, il signe avec Benjamin Vicq et interprète la musique pour Sainte-Jeanne des Abattoirs de Bertold Brecht dans une mise en scène de Didier Carrier au Théâtre du Grütli.

2013 est l’occasion de participer à diverses performances notamment dans le cadre du Feu au Lac, festival de petites formes théâtrales au Théâtre Am Stram Gram et au festival d’art contemporain à Genève Baz’Art.

En 2014, il compose et interprète la musique pour Les Brigands de Friedrich Schiller dans une mise en scène d’Eric Devanthéry au Théâtre du Grütli. Repris en 2015 à la Comédie de Genève et au Rencontres théâtrales suisses 2015 à Winterthur.

En 2014, il compose également et joue la musique pour l’adaptation théâtrale du Chat du Rabbin de Joan Sfar dans la mise en scène de Sarah Marcuse. Pour cette création, il a reçu la bourse d’aide à la composition de la Société suisse des auteurs (SSA). En tournée à Paris, Lausanne, Neuchâtel et Genève en 2015. Puis Vevey et Fribourg en 2016.

En 2015, il compose et interprète la musique pour l’adaptation théâtrale par Eric Devanthéry de To be or not to be de Ernst Lubitsch au Théâtre de l’Orangerie. Bourse d’aide à la composition de la SSA En 2016, il compose et interprète la musique pour Les Trois soeurs d’Anton Tchekov mis en scène par Eric Devanthéry au Théâtre Pitoëff à Genève.

En 2016, il compose et interprète la musique pour La Promise de Xavier Durringer mis en scène par Sarah Marcuse au Théâtre de l’Oriental à Vevey, puis au Théâtre Alchimic à Genève. Bourse d’aide à la composition de la SSA. Il réalise également pour la Radio Télévision Suisse une version radiophonique de ce spectacle, fiction diffusée sur Espace 2.

En 2017, il accompagne diverses lectures au Théâtre du Reflet (Vevey), pour la Compagnie des mots (Genève) et accompagne les cours de danse donnés par Marcela San Pedro pour Danshabile (Genève).

En 2018, il compose et enregistre la musique pour Trois minutes de temps additionnel de Sylvain Levey, mis en scène par Eric Devanthéry au Théâtre Am Stram Gram à Genève.

En 2018, il compose, interprète et enregistre la musique pour Klaus Nomi Projekt, texte et mise en scène de Pierre Lepori, enregistrement et texte publiés aux Editions HumuS, en tournée en 2020 à Lausanne, Neuchâtel, Fribourg, Genève et Bellinzone.

En 2018, il compose et interprète la musique de Nous les aimerons, texte et mise en scène de Jérôme Richer, créé au Centre des arts de l’Ecole internationale de Genève.

En 2019, il compose, interprète et enregistre la musique et la bande-son pour Romance proposition N°2 ; dancing in a dark desert, texte et mise en scène de Valérie Liengme créé au Théâtre du Galpon à Genève, puis en tournée à Lausanne et Yverdon.

En 2019, il interprète la musique de Benjamin Vicq pour Tango de Slawomir Mrozek, mise en scène par Sylvain Ferron au Théâtre du Loup à Genève.

En 2020, il compose et interprète la musique et la bande son de Lyssa texte et mise en scène de Paula Brum au CPO à Lausanne et au Théâtre du Raccot à l’Hôpital psychiatrique de Malévoz.

Discographie

Il a participé à l’enregistrement d’une dizaine d’albums avec différents orchestres. Il a entièrement composé et écrit Krasnaïa Valaschia, un disque-livre paru chez VDE-Gallo en 2009. En 2014 paraît Bonimentieff un album qu’il a en grande partie composé en collaboration avec Vagalatschk. En 2015, il compose et enregistre L’angle du chat, musique issue du spectacle Le Chat du Rabbin. On peut signaler que Cymbalum Fever écrit par Marc Berman, un morceau de Travel Agency, le deuxième album de The Raspoutine Smoked Band, a été choisi pour figurer sur la compilation Balkan Fever réalisée par Wagram Roots (2008). Deux autres de ses compositions, Politika Kirminalu et Pasha Ruki tirées de Marina (2008), premier album de Vagalatschk, ont été sélectionnées pour la compilation d’hiver 2008 de Trock.

Et enfin Pasha Ruki tiré de Krasnaïa Valaschia (VDE-Gallo, 2009) a été sélectionné pour apparaître sur la compilation 2010 du BScene Festival à Bâle (Strong Reaction Music). En 2018, composition et enregistrement de Klaus Nomi Projet, édition HumuS.