Metteur en scène
  • 2018
    —19
    « Fracassés » de Kate Tempest
    metteur en scène
  • 2017
    « À deux heures du matin » de Falk Richter
    metteur en scène
  • 2017
    « L'abbatage rituel de Gorge Mastromas » de Dennis Kelly
    metteur en scène
  • 2017
    « Entre ciel et terre » de J. Kalman Stefansson
    comédien, mis en scène par Pauline Masson
  • 2017
    « Trois ruptures » de Rémi de Vos
    comédien, mis en scène par Othello Vilgard

Après des études littéraires (hypokhâgne et khâgne au Lycée Fénelon), il entre au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique en 2003. Il y met en scène Simplement compliqué de Thomas Bernhard et Le Silence / Le Mensonge de Nathalie Sarraute.

Au théâtre, il joue sous la direction de Jean-Paul Wenzel, Christophe Rauck, Wajdi Mouawad, Jean-Baptiste Sastre, Michel Didym, Denis Podalydès…

Au cinéma, Il a joué dans Vous n’avez encore rien vu, réalisé par Alain Resnais et a incarné pour la télévision Louis XVI dans Louis XVI – L’homme qui ne voulait pas être roi, réalisé par Thierry Binisti.

En 2008, il crée la Compagnie Incandescence et met en scène Push Up  de Roland Schimmelpfennig au Théâtre Vidy-Lausanne en 2009 – tournée en France en 2010 – et L’amour et moi l’aurons voulu ainsi, spectacle sur Robert Desnos au Centre National du Livre et à la Halle Saint-Pierre en 2011.

Il a dirigé les traductions de Greifswalder Strasse de Roland Schimmelpfennig et d’Ylajali de Jon Fosse (Arche Editeur, 2012), a écrit la postface de La Leçon de comédie de Michel Bouquet (Klincksieck/Archimbaud, 2010) et a participé aux Cahiers de Robert Desnos avec son texte Fantômas et l’amour de l’amour dans le dernier volume Robert Desnos et ses fantômes (2012). Vient également de paraitre une nouvelle édition qu’il a dirigée du Paradoxe sur le comédien de Denis Diderot (Les Belles Lettres/Archimbaud, 2012), agrémentée d’un entretien inédit avec Denis Podalydès, L’acteur et le paradoxe.

Gabriel Dufay interprète le rôle titre de L’Homme qui se hait d’Emmanuel Bourdieu, mise en scène Denis Podalydès, création à la MCA (Amiens) en janvier 2013, au Théâtre de Chaillot en février 2013, puis au Théâtre Vidy-Lausanne en mars 2013. Il met en scène Ylajali de Jon Fosse, en mai 2013 à L’apostrophe, Scène Nationale de Cergy-Pontoise, puis au Théâtre des Célestins à Lyon -  tournée en France en 2013-2014.