Enseignante
  • 2020
    « Dance first think Later »
    projet de l’association ARTA SPERTO
  • 2020
    « Clockwork »
    performeuse, mise en scène de Gerard & Kelly
  • 2020
    « Small G »
    comédienne, mise en scène de Anne Bisang
  • 2020
    Solo Danse Séoul inauguration Ambassade suisse
    chorégraphe et danseuse
  • 2019
    « NOUS/1 »
    chorégraphe, mise en scène de Fabrice Gorgerat
  • 2018
    « Au bord de moi-mêmes »
    chorégraphe, danseuse et mise en scène avec Carmen Perrin
  • 2018
    « Sull’ultimo movimento »
    chorégraphe et danseuse, mise en scène de Fabrice Gorgerat

Formée au Ballet Junior de Genève sous la direction de Béatrice Consuelo, le parcours professionnel de Tamara Bacci débute à 17 ans - Deutsche Oper Berlin, puis au Béjart Ballet de Lausanne, et au Netherland Dans Theater, ou encore au sein Cie Linga. En 2003, elle s’oriente vers le contemporain en croisant les routes de Foofwa d’imobilité, Cindy Van Acker, Thomas Lebrun, Gilles Jobin, Cie Quivala, Estelle Héritier. En 2008, elle se voit proposer une Carte Blanche par Claude Ratzé au Théâtre de l’ADC-Genève. Elle y interprète les pièces de Juan Dominguez, Cindy Van Acker, Ken Ossola. Avec Ken Ossola, elle collabore en tant qu’assistante et interprète sur diverses pièces. Une belle affinitié artistique se développe avec la chorégraphe flamande Cindy Van Acker. Elle interprète ses pièces de 2004 à 2015 et l’assiste, notamment pour la création chorégraphique qu’elle réalise dans « Inferno » de Roméo Castellucci et du « Parsifal » en 2011 pour lequel le metteur en scène italien lui propose d’y jouer un rôle de soliste.

En 2010, Pascal Rambert lui crée un solo sur mesure, « Knocking on Heaven’door ». En 2012, elle entame un travail de recherche avec Guillaume Béguin, participe en tant que collaboratrice artistique à l’élaboration de sa pièce « Je suis le vent » de Jon Fosse et joue dans sa pièce « Le Théâtre Sauvage » en tant que comédienne au Théâtre Vidy/Lausanne. En 2013, elle conçoit et interprète en collaboration avec Marthe Krummenacher et Perrine Valli « Laissez moi danser ». Elle est l’interprète de Perrine Valli dans sa pièce «  Les Renards des Surfaces » à Vidy/Lausanne et sur une petite Forme présentée au Festival Antigel en 2017. Jean Gabriel Perriot lui propose d’être son interprète avec le musicien Michel Cloup dans son court-métrage « Si jamais nous devons disparaître, ce sera sans inquiétude, mais en combattant jusqu’à la fin »  sélectionné au Festival tous Ecrans à Genève. Elle est l’invitée de Mathieu Bertholet, metteur en scène et directeur du Poche à Genève, pour jouer un rôle de comédienne et interpréter Pina Bausch d’après le livre « Duo » de Julie Rosselo. Un texte mis en scène par Fabrice Gorgerat, qui l’invite ensuite à être interprète dans sa création « Bach0wski » en 2017 et à nouveau en tant que chorégraphe pour sa création 2019 – « NOUS/1 » et sa création 2020 « Nous ne monterons pas Peer Gynt ». Elle entame une nouvelle collaboration avec le chorégraphe, Kiriakos Hadjiioannou, avec « Mysterion » à la Kaserne/Basel et sera son interprète pour  une reprise, « Second Skin » et pour sa prochaine création « Hyperion » en 2017.

En 2017, elle reçoit le Prix Suisse de danse « danseuse d'exception ». Entre temps, elle danse dans « Inertia » de Kirsten Debrock au Festival Faits d’Hiver/Paris. Elle collabore artistiquement sur le solo « Préface » de Léonard Bertholet, la performance « Johnny Depp » de l’artiste Berclaz de Sierre. Elle fera l’ouverture de la saison 2018 de l’ADC avec son projet « Sull’Ultimo movimento » qu’elle conçoit et interprète et dans lequel elle invite la chorégraphe Perrine Valli, le metteur en scène Fabrice Gorgerat, le musicien Eric Linder. Mathieu Bertholet lui propose d’être son interprète dans « LUXE-CALME » présenté à Vidy en 2018. Avec la plasticienne Carmen Perrin, elle crée « Au Bord de moi-mêmes » présenté au Festival de la Bâtie 2018. Une pièce Hors les murs, sur le toit de l’Hôtel Mandarin à Genève avec 11 danseurs. En mai 2019, accompagnée du musicien Eric Linder, elle part à Séoul ou elle présente son projet hors les murs « Performance 360°/W92 Dance Loop » à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle Ambassade suisse de Corée. En 2020, elle est la comédienne de Anne Bisang pour sa création « Small G » présenté au TPR de la Chaux de fonds, à la Comédie de Genève et au Théâtre de Vidy à Lausanne. En août 2020, elle présente avec Gerard&Kelly  « Clockwork » au Festival de la Bâtie .

Elle est professeure et répétitrice au Ballet junior de Genève. Elle enseigne de manière ponctuelle, à la Manufacture HETSR Lausanne, pour les comédiens et les danseurs. Elle est mandatée par la Cie Greffe/Cindy Van Acker pour organiser et coordonner l’entrainement quotidien et régulier du danseur professionnel dans les locaux de la Compagnie jusqu’en juin 2015. De 2016 à 2019, elle accompagne, en tant que tutrice, de jeunes chorégraphes durant les « Quarts d’heure » au Théâtre de Sévelin à Lausanne. Elle est engagée depuis 2016 par la cie Jours tranquilles/fabrice Gorgerat en tant que Chargée de diffusion et accompagnatrice de Projet. En 2020, le Théâtre du Grütli à Genève lui propose un mandat en tant que Chargée de diffusion.